La Psychologie Corporelle

La psychologie corporelle est une pratique qui trouve ses origines dans tout ce que les précurseurs (Freud, Jung, Winicott, Reich) ont élaboré au fil du temps.

La psychothérapie corporelle prend en compte que le corps se souvient aussi de notre histoire et qu'il est source d'un potentiel souvent inexploré. Elle propose alors une approche qui englobe le travail verbal, émotionnel et corporel afin d'aborder la personne dans sa globalité psyché/soma et dans le respect du rythme de chacun.

Il est aujourd’hui clairement établi que le mental n’est plus l’acteur principal des troubles psychiques, les manifestations corporelles inconscientes rentrent aussi dans l’espace thérapeutique de guérison.
Ainsi notre corps est chargé de notre histoire.
Par exemple, un enfant qui est souvent puni lorsqu'il exprime sa colère, peut la retenir définitivement par des tensions musculaires chroniques qui demeureront dans son corps d'adulte comme une armure musculaire. Certains endroits du corps ne sont plus ressentis. Ce processus de rétention devient partie intégrante de sa personnalité, car il finit par ne plus sentir sa colère et peut développer une structure caractérielle névrotique.

Mon travail de thérapeute psychocorporel va être de chercher, par l’échange verbal, à dénouer cette Histoire inscrite et enkystée dans le corps afin de libérer le potentiel bloqué, oublié, pour libérer ainsi les aspects somatiques.

Ma philosophie de travail est de respecter les résistances de chacun en faisant confiance à ce qui émerge lors d’une séance.

Le travail thérapeutique se fait à deux, entre le patient et le thérapeute. Il vous offre avant tout un espace d’écoute bienveillant, sans jugement dans un cadre sécurisé qui va vous permettre de déposer tout ce qui vous encombre et qu’il est souvent difficile de partager avec ses proches.